Loading...
  • Twitter
  • Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Facebook
  • Google
fr

L'enjeu stratégique pour un Biobetter / Biosuperieur par Francis


Il n'est pas nécessaire de rappeler la problématique des grosses pharmas qui perdent chaque année des brevets Blockbuster (molécule dont le chiffre d'affaires est > 1 milliard).

Mais que se passe-t-il exactement à partir de là?


Pour une big pharma deux conséquences négatives:

1 - la molécule va se retrouver dans les génériques

2 - le générique va tirer les prix vers le bas

La big pharma perdra donc très vite des revenus importants si elle n'a pas suffisamment anticipé le passage de ses molécules dans le domaine publique, et si elle n'a pas non plus anticipé son renouvellement d'innovation pour rester en tête de gondole dans votre officine de quartier, ..., et mieux encore sur la prescription de votre médecin.

La problématique est la même avec toutes les molécules; y compris les molécules dites complexes (protéines entre autre) où l'on parlera de biosimilaire plutôt que de générique dans de tel cas.

Qu'est-ce qui les dissocie ?


La complexité de la copie qui est rendue plus difficile à reproduire à l'échelle industrielle entrainant de fait des frais de R&D plus couteux qu'un simple générique chimique.

De plus le retour sur investissement pour le "génériqueur" sera plus long car il devra repasser par toutes les phases cliniques pour valider son procédé, augmentant encore une fois les prix de développement. (Rappel: Phase précliniques: Définition et probabilités de réussite)

Pour autant, et malgré ces surcoûts, les biosimilaires resteront compétitifs sur leur prix vis-à-vis de la molécule de référence ...


Mais alors quelles solutions à alors la big pharma ?

Eh bah, innover !
Encore innover !
Toujours innover !

Pour y remédier deux stratégies sont possibles:

- Trouver de nouvelles voies cliniques:
Imposant des années de recherche en pré-clinique avec tous les risques d'échecs que cela comporte = coût extrêmement élevé.

Elle aura alors le choix que de se lancer seule ou licencier des programmes déjà existant et/ou en cours de développement auprès de jeune biotech. Cette dernière solution lui permettant de gagner en année de recherche pre-clinique, tout en limitant les risques en fonction de l'état d'avancement déjà obtenu.


Ou,

- Améliorer l'existant !

On parlera alors de Biobetter / Biosupérieur.


Et là, les avantages sont multiples:

1) On a déjà très largement amorti la molécule de base, ce qui permettra de venir baisser les prix en réponse aux biosimilaires.

2) La molécule servant de base a déjà passé avec succès toutes les phases cliniqueś par le passé. Il suffit donc de démontrer sa non-toxicité avec l'adjuvant/additif et de confirmer une amélioration de l'efficacité pour espérer accélérer le développement avec le feu vert des organismes de santé.

Le développement d'un Biobetter est donc statistiquement moins risqué qu'une molécule standard.

3) Si l'amélioration est confirmée: Meilleur absorption, efficacité, ...
Le Biobetter pourra devenir la référence de son traitement, et ainsi réduire mécaniquement la concurrence des biosimilaires, voir se retrouver de nouveau en 1ère ligne de traitement.

4) La big pharma se retrouve à nouveau en situation de protection industrielle par l'intermédiaire du complexe ainsi créé, et pourra en fonction de l'apport du Biobetter rester maître des prix.


C'est tous ces avantages qui peuvent permette à certaines Biotech d'être sur les devants de la scène auprès des Big Pharma.

En France le dernier exemple en date étant le retour d'Elly Lilly pour l'insuline Ultra-rapide Lispro Biochaperone d'Adocia, où la signature du deal a atteint un record de près de 570M€, soit 3 fois le montant du deal initial pour ce Biobetter.


Preuve de l'appétit et l'urgence dans laquelle se trouvent les big pharmas !



Pour aller plus loin:

http://pepite.univ-lille2.fr/notice/view/UDSL2-workflow-821

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3092613/

http://mobile.biopharma-reporter.com/Bio-Developments/Generation-of-biobetters-could-push-out-biosimilar-development-says-expert

http://www.financierworldwide.com/competitive-strategies-in-life-sciences-biobetters-versus-biosimilars/#.VRhRr4qvinM


Commentaire(s)

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à réagir !

Informations

Par Francis
Publié Avril 1 '15

Tags

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Archives