Loading...
  • Twitter
  • Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Facebook
  • Google
fr

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Payer son café en bitcoins est un vieux fantasme qui peut se réaliser dès aujourd'hui. La plateforme d’échange de cryptomonnaies Coinbase a lancé mercredi 12 juin sa carte bancaire dans six pays européens supplémentaires, dont la France. Cette offre existe depuis l’an dernier aux États-Unis et depuis avril au Royaume-Uni. Elle se présente sous la forme d’une carte de débit Visa traditionnelle et se paramètre via l’application mobile Coinbase Card (Android et iOS).

Le fonctionnement est très simple mais nécessite de posséder un compte sur Coinbase et des cryptomonnaies stockées dessus (Bitcoin, Ethereum et Litecoin). Cette facilité d’usage a un prix : l’émission de la carte est facturée 4,95 euros et l’on vous prélève 2,49% sur chaque transaction. Ces frais correspondent à la conversion des cryptomonnaies vers l’euro. Il est également possible de retirer de l’argent dans les distributeurs de billets et les frais de conversion s'appliquent toujours. Si vous retirez plus de 200 euros par mois, il faudra subir des frais supplémentaires à hauteur de 1% (2% à l’étranger).

>> Suivez les cours du Bitcoin sur notre plateforme Zeyo

Le fonctionnement est très simple mais nécessite de posséder un compte sur Coinbase et des cryptomonnaies stockées dessus (Bitcoin, Ethereum et Litecoin). Cette facilité d’usage a un prix : l’émission de la carte est facturée 4,95 euros et l’on vous prélève 2,49% sur chaque transaction. Ces frais correspondent à la conversion des cryptomonnaies vers l’euro. Il est également possible de retirer de l’argent dans les distributeurs de billets et les frais de conversion s'appliquent toujours. Si vous retirez plus de 200 euros par mois, il faudra subir des frais supplémentaires à hauteur de 1% (2% à l’étranger).

>> Posez nous toutes vos questions crypto sur notre groupe Facebook spécial

Que faut-il penser de cette solution ? Elle est onéreuse, mais a l’avantage de retirer une certaine friction dans l’utilisation de son portefeuille de cryptomonnaies (convertir des cryptomonnaies en euros et les envoyer sur son compte bancaire est parfois long voire refusé selon les banques). Malin, Coinbase compte ainsi recruter de nouveaux clients et les attirer vers son vrai coeur de métier : vous vendre des cryptomonnaies (là aussi avec d’onéreuses commissions).

Coinbase n’est pas le première société crypto à proposer une solution de ce type. La start-up britannique Wirex a lancé sa carte Visa en 2018 et offre en plus du cashback en bitcoins (0,5% pour tous les achats réalisés avec la carte). La carte est gratuite mais son utilisation est facturée 1,20 euro par mois.

>> À lire aussi - Coinbase, le Google du Bitcoin

>> À lire aussi - Faut-il se méfier de la cryptomonnaie de Facebook ?

Écoutez l'épisode de notre podcast 21 Millions consacré à la folle histoire des plateformes de d'échange de bitcoins :

/>

Commentaire(s)

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à réagir !