Loading...
  • Twitter
  • Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Facebook
  • Google
fr

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)
Crédit photo © Reuters

(Reuters) - La part croissante des services dans l'économie de la zone euro ralentit la transmission de la politique monétaire mais l'effet des coûts d'emprunt ultra-bas n'est pas amoindri pour autant, a estimé jeudi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

"Le développement des services implique qu'il faut plus de temps pour que la politique monétaire soit transmise à l'inflation, mais son efficacité n'a pas diminué", a-t-il dit lors d'une conférence à Genève. "Les effets de la politique monétaire mettent plus de temps à passer dans l'économie mais ils ne sont pas devenus moins puissants."


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Commentaire(s)

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à réagir !