Loading...
  • Twitter
  • Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Facebook
  • Google
fr

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Le maire d’Orléans, Olivier Carré, aime les hôtels luxueux et les voyages à l’autre bout du monde. Selon un article du Canard Enchaîné, publié dans son édition de ce mercredi, l’élu est un "détonnant voyageur aux commandes d’Orléans". L’hebdomadaire révèle ainsi qu’Olivier Carré, réputé proche d'Emmanuel Macron et ancien membres des Républicains en poste depuis 2015, passe deux à trois nuits par mois à Paris dans un hôtel de luxe, l’hôtel Pullman où la nuit peut être facturée 400 euros la nuit. L’hebdomadaire explique que si en 2017, l’élu descendait à l’hôtel Mercure-Tour Eiffel à 200 euros, il a opté pour ce palace en 2018. Les escapades parisiennes du maire ont ainsi coûté plus de 9.500 euros à la ville en 2018, contre 6.000 en 2017.

Celui qui "explore le monde aux frais de ses administrés", selon le Canard Enchaîné est également soupçonné d’avoir abusé de l’argent public lors de nombreux voyages à l’étranger avec sa compagne, Joëlle Goepfert, directrice générale des services administratifs de la ville. En cause : un déplacement en 2016 à La Nouvelle-Orléans. Un voyage pour sceller le jumelage entre Orléans et la ville américaine, mais que le maire aurait prolongé et lors duquel il aurait passé six nuits dans un palace de Las Vegas avec sa femme. Le tout, bien entendu, aux frais de la ville. Un voyage que justifie Olivier Carré, dans les colonnes de l’hebdomadaire, affirmant qu’il était à Las Vega pour le Salon du numérique (en tant que maire, donc).

D’autres voyages sont mentionnés : un déplacement à Lisbonne et 5 voyages en Chine, que l’élu justifie par son statut : "Un maire, c’est un VRP pour sa ville […] je suis l’un des maires qui se déplace le moins", affirme-t-il. Face à ces révélations, Olivier Carré a dénoncé, sur l’antenne de France Bleu Loiret, "des éléments sortis de leur contexte, pas étrangers aux futures échéances", faisant référence aux élections municipales qui doivent se dérouler l’année prochaine. Il a enfin expliqué qu’il clarifierait "la situation mercredi, mais il y a beaucoup de désinformation".

⋙ A lire aussi : Détournement de fonds : Gérard Collomb et la mairie de Lyon perquisitionnés

L’opposition de la ville, les socialistes, ont de leur côté appelé Olivier Carré à apporter des réponses précises à ces accusations et s’interrogent dans un communiqué : "Est-ce aux Orléanais de payer les sorties d’Olivier Carré avec ses proches dans les palaces parisiens à moins d’une heure d’Orléans, ou encore de payer les hôtels de luxe à Las Vegas ?". Les socialistes qui rappellent également qu’en 2017, le maire avait déjà augmenté son indemnité d’élu de 300%.

Commentaire(s)

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à réagir !